C’est un secret bien gardé que Nespresso a dévoilé mardi lors d’une dégustation à l’Ecole Hôtelière de Lausanne. Qui aurait pu penser que des grains de café conservés durant 6 ans pouvaient se transformer en une boisson si onctueuse et ronde quand d’habitude elle se révèle plutôt amère si l’on y ajoute pas un nuage de lait?

Nespresso teste l’idée que certains cafés possèdent eux aussi un potentiel de vieillissement très grand au même titre que les raisins utilisés pour la fabrication de champagne. La démarche est identique dans les deux cas, la sélection du pays d’origine, du terroir et de la variété sont aussi importantes dans la production d’un bon café que dans celle d’un bon champagne. Mais je crois que la notion de temps reste la plus importante ; quand une vigne a besoin de 4 ans pour produire du bon raisin et que le liquide contenu dans sa bouteille a lui aussi besoin de 4 ans avant de sortir de sa cave, comment ne pas se dire que de goûter un café millésimé de 2011 n’est pas un luxe ?

Après plusieurs années de recherche, c’est sur les hauts-plateaux de Colombie que les experts Nespresso ont jeté leur dévolu sur cette matière première, un grain vert d’Arabica est devenu la base de leur expérience de vieillissement. Récolté en 2011 puis très soigneusement entreposé à l’abri des UV et des variations de température, le grain a vieilli, il s’est affiné et a révélé une nouvelle saveur fascinante, sirupeuse et douce mais avec une pointe d’amertume : Le Café Sélection Vintage 2011 est né.

Karsten Ranitzsch, Head of Coffee chez Nespresso explique : « Nous voulions introduire une saveur parfaitement inédite. Pour y parvenir, nous avons choisi un concept bien connu dans l’industrie alimentaire et des boissons, et l’avons appliqué au café. Ce processus minutieux, sur mesure, a fini par nous donner un café de qualité exceptionnel, doté d’un profil aromatique très spécifique. »

Il va falloir être rapide pour déguster ce café millésimé. Car qui dit expérience unique dit quantité limitée. Il sera disponible dès samedi 11 février, soit à la pièce, 6 fr. 20 les 10 capsules, soit dans un coffret limité, 31 fr., entouré de deux verres de la maison Riedel. Car bien-sûr, vous ne pensez pas boire un tel breuvage à la tasse ! Comme un vin, comme un champagne, il se déguste dans un verre à pied. Les hédonistes y sentiront mieux la gamme d’arômes, de douceur et de texture.