Pour qui n’a pas de maman vénitienne, la cuisine casalinga n’est pas toute simple à trouver à Venise. La Cité des Doges regorge en revanche de restaurants chics, de petits troquets sympathiques où boire un verre, d’adresses de prestige aux produits sublimes… Le Vecio Fritolin http://veciofritolin.it/en/ est un peu à part: là, le visiteur se sent comme à la maison, devant une assiette familiale et généreuse, accueillie par Irina Freguia dans le rôle de la mamma. C’est dans ce restaurant que toute l’équipe d’encore! est allée manger à la fin du shooting mode réalisé pour notre numéro du 4 décembre. A découvrir…

Les Fritolini désignent, depuis le XVIIIe siècle, les échoppes servant les poissons frais pêchés, rapidement frits. L’enseigne Vecio Fritolin s’inscrit dans cette tradition de nourriture simple et abondante. On y mange des sardines marinées au Prosecco, des pâtes carbonara del Mare, avec une crème de palourdes, thon fumé et poulpe rissolé, des tagliatelles aux coques… et naturellement la friture emblématique du lieu, servie dans un cornet de papier: calamars, crevettes, langoustines et sardines. Sans même parler des moeche et mesanete, ces crustacés qui vivent dans la lagune.
Le restaurant lui-même est historique (ouvert dès 1700!), mais les années et la tradition se vivent là dans la simplicité du quotidien, sans chichis ni tralala, avec juste quelques cadres aux murs, qui rappellent les temps anciens. Tout près du pont du Rialto, mais un peu à côté des itinéraires des touristes, voici une adresse pour se sentir Vénitien d’un jour – pour toujours.