«Je n’aime pas son visage. Elle devrait juste montrer son dos», avait lancé Karl Lagerfeld au sujet de Kate Middleton. La mode, celle que nous voyons dans les magazines et sur les réseaux sociaux, a l’habitude de se dévoiler de face. C’est un fait: à notre époque, nous sommes obsédés par les visages. L’exposition «Back Side», organisée hors ses murs par le musée de la mode de Paris cet été, ne fait pas dans ces habitudes. L’événement retrace l’évolution des différentes manières d’habiller – ou dénuder – nos arrières. Une centaine de vêtements et accessoires de haute couture du XVIIIe siècle…