INTERVIEW Le chef anglo-israélien publie un nouveau livre, Flavour, qui pousse les gourmets vers leurs fourneaux. Son credo: l’important, c’est l’âme du légume. Par Renata Libal Photos Jonathan Lovekin  Za’atar. Fenugrec. Sumac. Quel cuisinier amateur, il y a quelques années, savait utiliser ces épices? Qui en connaissait seulement l’existence? Si aujourd’hui les épiceries européennes proposent ce dépaysement en poudre, c’est sans doute un peu l’œuvre de Yotam Ottolenghi. Le talentueux et charismatique chef anglo-israélien tient six restaurants à Londres, mais il a surtout profondément chamboulé la manière dont nous mangeons, grâce aux recettes qu’il dispense, au travers de ses livres…