On ne savait pas la peau d’orange aussi à la mode. Non, rien à voir avec d’indésirables capitons, ici on parle filage et tissage. Une idée de matière qu’ont eue les Siciliennes Adriana Santanocito et Enrica Arena face aux 700 000 tonnes de déchets d’agrumes produits par l’Italie chaque année. La première, styliste spécialisée en matières innovantes, a fait son travail de diplôme en Fashion Design sur la création d’un fil tiré des fibres d’épluchures d’orange. Elle s’est ensuite alliée avec son amie Enrica, de Catane elle aussi, experte en communication. Une fois l’invention brevetée, les deux jeunes femmes ont lancé leur boîte, Orange Fiber, en 2014. Le temps que la business woman et tsarine de mode Miroslava Duma découvre leur jolie idée, l’accueille dans le portefeuille de son Fashion Tech Lab et lui donne de la visibilité, voilà que sort une Collection Capsule chez Salvatore Ferragamo… La ligne d’imprimés en peau d’orange (plus précisément en fibres de cellulose)… et de soie (quand même) est signée du designer Mario Trimarchi. Elle comprend T-shirts, robes, pantalons et foulards. Tous aussi rafraîchissants qu’une spremuta d’arancia.